Inscription artiste | Connexion
Vous êtes ici : Ressources artistiques > Ressources organisateurs de spectacles > Combien "coûte" un artiste ?

Combien coûte un artiste ?

Combien "coûte" un artiste ?

Quel est le coût à prévoir pour faire venir un artiste lorsque l’on est un organisateur de manifestions diverses est évidemment une question cruciale. Ce coût doit être en effet en adéquation avec le budget dont on dispose. La réponse n’est pas simple car elle dépend de nombreux éléments comme par exemple la discipline de l’artiste, sa notoriété, le type de sa prestation, les taxes dues, etc. Nos conseils pour appréhender au mieux le coût d’un artiste.

De quels éléments dépend le coût d’un artiste ?

D’abord, le coût d’un artiste pour un organisateur de manifestations dépend du type de sa prestation. En effet, un magicien, un sculpteur de ballons, par exemple, retenu pour animer un anniversaire, ou encore un mariage, ne proposeront pas les mêmes tarifs qu’un orchestre complet, ou encore une troupe entière de cirque auxquels on fera appel pour une animation de rue.

Ensuite, la durée et la forme de sa prestation détermine aussi le coût d’un artiste. Si ce dernier a besoin d’être entouré de beaucoup de techniciens, ou d’autres personnels, pour mettre en place son spectacle, il demandera forcément un prix plus élevé que celui qui est seul et qui nécessite peu de matériel.

Enfin, la notoriété d’un artiste entre également beaucoup en ligne de compte en ce qui concerne la facturation de sa prestation. Des chanteurs très connus par exemple peuvent nécessiter un budget de plusieurs milliers d’euros quand des artistes moins connus sont rémunérés moins d’une centaine d’euros l’heure.

Comment se compose le coût d’un artiste ?

Le statut de l’artiste intervient aussi dans la définition de sa rémunération. Il peut en effet avoir celui d’intermittent, d’artiste-interprète ou, par exemple, être salarié d’une agence événementielle spécialisée ou d’un « tourneur », c’est-à-dire une société qui met sur pied des tournées de spectacles et propose ses offres aux organismes, collectivités, entreprises, etc., qui souhaitent faire venir des artistes pour les manifestations qu’ils organisent.

Ainsi, le coût de la prestation d’un artiste peut notamment prendre la forme d’un cachet forfaitaire ou d’une rémunération qui prend en compte ses heures travaillées pour animer une manifestation.

Dans tous les cas, la prestation rémunérée d’un artiste est assimilée à un contrat de travail, même si cette prestation est limitée dans le temps et qu’elle ne fait pas obligatoirement l’objet d’un bulletin de salaire. Cette analogie permet à l’artiste de pouvoir bénéficier, dans certaines conditions, notamment de l’assurance chômage, de lui ouvrir des droits à la Sécurité sociale, à la médecine du travail, à la retraite, etc.

Pour un organisateur de spectacle ou d’un autre type de manifestation, le coût d’un artiste, en plus de sa rémunération nette, implique de prévoir également le paiement d’autres charges. Ainsi, si l’artiste qui intervient évolue dans le monde de la musique et qu’il a déposé ses compositions (ou toutes autres œuvres) auprès de la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem), l’organisateur doit verser des droits à cet organisme en fonction du type de manifestation organisé et du prix du spectacle présenté entre autres. Des droits peuvent aussi être versés en fonction des recettes perçues lors d’une manifestation à la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) qui défend les droits et libertés des auteurs qui en sont membres. Ces deux organismes ont pour vocation de redistribuer ensuite les droits perçus aux artistes concernés.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres ressources artistiques

  • Qu'est-ce que la licence d'entrepreneur de spectacles ? Qu'est-ce que la licence d'entrepreneur de spectacles ? Un entrepreneur du secteur du spectacle vivant est obligé de déclarer l’exercice de son activité auprès du ministère de la Culture via le préfet de région ou la Direction régionale des...
  • Qu'est-ce que la SACD et la SACEM ? Qu'est-ce que la SACD et la SACEM ? La SACD et la Sacem sont deux organismes qui s’adressent aux auteurs d’œuvres culturelles, que ce soit dans le domaine du spectacle vivant, de l’audiovisuel, de la musique, etc. La SACD et la...