Inscription artiste | Connexion
Vous êtes ici : Liste des dossiers > Questions / Réponses sur le spectacle > Combien coûte un artiste à celui qui l’emploie ?

Combien coûte un artiste à celui qui l’emploie ?

Combien coûte un artiste du spectacle vivant

Ce qui intéresse l’artiste et le technicien du spectacle, c’est ce qu’il touche sur son compte bancaire, ce qui figure en bas de sa fiche de paye, sous le terme SALAIRE NET.

Ce qui intéresse celui qui veut faire jouer un artiste ou embaucher un technicien du spectacle, c’est le prix total qu’il devra payer, c'est-à-dire ce qu’il versera à l’artiste ou au technicien, et ce qu’il devra payer aux différentes caisses, au titre des cotisations patronales et salariales. On parle de SALAIRE CHARGE (ou GLOBAL).

Ce qui intéresse l’administration, c’est la somme du salaire versé à l’artiste et d’une partie des charges sociales (part salariale). Cette somme servira de base à tous les calculs de paye : on l’appelle le SALAIRE BRUT.

Les charges sociales (part patronale et part salariale) sont versées par l'employeur, aux différentes caisses :

  • Assedic : ce qui permet aux artistes et techniciens du spectacle d’avoir une indemnisation, entre les jours travaillés,
  • Urssaf: ce qui permet, entre autres, aux artistes et techniciens du spectacle, d’être remboursés quand ils sont malades et qu’ils règlent leur médecin,
  • Audiens: ce qui laisse espérer aux artistes et techniciens du spectacle l’obtention de droits à la retraite, pour plus tard,
  • Congés Spectacles :ce qui permet l’obtention de l’indemnité de congés payés aux artistes et techniciens du spectacle
  • AFDAS: ce qui permet aux artistes et techniciens du spectacle de faire valoir leurs droits à la formation professionnelle
  • Centre Médical de la Bourse: ce qui permet aux artistes et techniciens du spectacle d’avoir une visite médicale du travail annuelle, obligatoire et gratuite pour eux.
  • FNAS (Fonds National d’Activités Sociales): seuls certains employeurs y cotisent selon leur statut, de façon obligatoire pour certains ou volontaire pour d’autres. Le FNAS s’apparente à une structure de comité interentreprises. Il permet aux artistes et techniciens du spectacle d’obtenir une aide financière pour des activités de loisirs.

Personne n’est exempté du paiement des charges sociales. Les taux des différentes cotisations sont fixés par les différents organismes. Ils sont les mêmes pour tous, que vous passiez par le GUSO, par une association ou par une Société, pour être salarié.

Suivant le type de structure (association, SARL, particulier…), la localisation, l’assujettissement à la TVA, l’âge du salarié, etc, seuls quelques centimes de différences peuvent exister : la différence est marginale.

Vrai ou Faux : Le coût chargé (global) d’un artiste ou technicien du spectacle est le double de son salaire Net ?

Plus le salaire net est faible, plus c’est vrai. Plus le salaire net est élevé, moins c’est vrai, car des plafonds s’appliquent, venant limiter certaines charges sociales.

Soyez donc aussi attentifs à votre fiche de paye et à sa compréhension, au-delà de votre compte bancaire !

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : cGyF2s

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires