Inscription artiste | Connexion

L'opéra des rues

Tarif (à partir de) : 1000

Ugomina
36 COURS GENERAL GIRAUD
69001 LYON
Tél. : 0671855679

E-mail : Envoyer un e-mail

Rhône (69)
Auvergne-Rhône-Alpes


Publication : 01/09/2015
Mise à jour : 01/09/2015

Strada Vocce, L' Opéra des Rues par La compagnie U-Gomina

Des créateurs d' espaces et d' atmosphères!

Ici, il se passe quelque chose d'inattendu et vous êtes attendu;La piste est ouverte, une piste où l'on s'enivre au présent.

Ici la chanson prend sa source : trois minutes de partage, une histoire sous l'angle unique de chaque interprète, comédien et chanteur.

Au sein de tableaux expressionnistes, de l'explosion vocale à l'intime, on entre dans des univers décalés, enjoués, audacieux qui donnent à voir, à penser, à sentir.

Les Interprétes ? Ils sont trois :

Gigi Debarbat , dévoreuse de chansons qui vous aère le coeur de son geste juste et vous arrose les tripes de son verbe musical ;

Valérie Niquet, grande gazelle entre Betty boop et la mère michèle qui aurait noyé son chat, caractère trempé à la tendresse et au burlesque;

UgoUgolini, les bacchantes affirmatives, singulier et désopilant chef d'orchestre de son instrument barbare;

Oui, ces trois là, funambules du verbe, du geste et de la note vous mènent sur leurs chemins de traverse.

Et l'orgue de barbarie, orchestre à flûtes phénoménal qui ouvre l'éventail des possibles par ses cartons d'interprétation.

Strada Vocce, L' Opéra des Rues :

Deux solos accompagnés du maestro, deux partitions singulières qui affirment leurs différences.

Le répertoire ? La poésie à fleur de peau de Léo Ferré, la tragi-tendresse de Bouvil, la satanée présence de Brel, le groove-blues musical de Nougaro, la funk de Nino Ferrer , Piaf, Aznavour d'autres aussi ... juste pour le plaisir !

L'alchimie de "l' Ugorganiste" et des deux interprètes fait son effet et on est du voyage...




Photos du spectacle (cliquer sur les photos pour les agrandir)


Lieu de résidence des artistes

Partager ce spectacle sur les réseaux sociaux

Autres spectacles à découvrir

  • Charlotte & Samuel Padam, Padam, Padam ... Nous sommes Charlotte & Samuel, chanteuse et accordéoniste. Nous vous proposons un répertoire varié de reprises de chansons françaises, notamment de Piaf, Fréhel, Mistinguett, Damia, Barbara,... Par Hémilène chel
  • Trio Epoque Epique Epoque Epique Spectacle de marionnettes inter actif et tout public, avec de grandes marionnettes dans un castelet de 5 m de large. Un spectacle original qui tourne dans toute la France depuis de nombreuses... Par Thierry Evrard et ses marionnettes
  • Clown et Chanson Française : Paris Émoi ! Un spectacle musical et clownesque qui nous plonge dans l’ambiance du Vieux Paris.Mme Elsé est une clowne explicatrice et chanteuse ! Équipée de son Orgue de Barbarie et de quelques accessoires,... Par Compagnie Filou
  • Flyer Les Voix-Là! trio Vocal Au travers d’arrangements originaux, nous revisitons la chanson française, (Mistinguet, Patachou, Piaf, Gainsbourg, Brassens, Nougaro, Maurane, Zazie, Stromae etc) sous l'angle des relations... Par Céline Arnaud
  • Déconfinement - La chanson La chanteuse déconfinée , parodie de Bibi , les Guinch' Pépettes, un hommâge à Christophe. Les annulations de spectacles pleuvent , et personne n'ose anticiper pour l'automne, les temps sont... Par Les Guinch'Pépettes
  • L'amour... Toujours l'Amour ! Concert théâtralisé des plus belles chansons du cinéma français.une chanteuse, danseuse de claquettes, nous entraîne dans son sillage à revivre l'état amoureux. Au fil des images de films... Par Cie Champ de Lunes
  • Michel Silvant La Belle De Mai Nouveau Spectacle Musical de Michel Silvant et Richard Fredon.2 guitares et deux voix pour un grand artiste: Renaud SéchanLa Belle de Mai "duo Acoustique" fait vivre sur scène les plus grands... Par Silvant Michel
  • Joe Dassin - Les plus belles années de sa vie 1980-2020 - 40 ans déjà !Qui n’a pas fredonné «Les Champs Elysées», «L’Amérique» ou encore «L’été indien» ?Des textes et des mélodies qui ont su traverser le temps pour "aider les... Par Guillaume Ibot